dimanche 13 août 2017

2017-07-18 au 2017-08-13 Mallet’s Bay, Gaine’s Marina.

Nous passons 2 jours à Mallett’s Bay, nous avons toujours apprécié ce mouillage qui offre une protection 360 degré, bel endroit.

Nous ne sommes qu’à 30 milles de Gaine’s Marina où Grands-Pas1 après une bonne toilette sera mis en vente afin de permettre de nouvelles aventures à d’autres navigateurs. Nous avons un peu le cafard, nous revenons avec des souvenirs et un vécu extraordinaire, on sera pour un temps nostalgique de ces belles expériences ainsi que ces belles rencontres.

C’est triste de vendre notre voilier, nous avons l’impression de perdre un copain, comme vous savez, il porte son propre nom et on prend soins de lui au mieux, c’est notre sécurité qui est en jeux, ici. Alors on s’y attache et on ne veut que le meilleur pour lui. Il est prêt pour d’autres aventures et à continuer sa vie en lac ou en mer.

Merci de nous avoir suivi sur le blog durant notre grande aventure, ça a été un grand plaisir de vous sentir avec nous.

FIN DE L’AVENTURE.

À Mallett's Bay, l'envol d'une montgolfière au levée du jour 

L'entrée de la première baie de Mallet's Bay, aujourd'hui une piste cyclable remplace la voie ferrée, les cyclistes doivent attendre un Ferry pour traverser cette entrée.
 

Grands-Pas à quai à Gaine's Marina


Un bon nettoyage de notre annexe est nécessaire
 
Et voilà le travail...prêt pour la vente

Mouillage et quai à dinghy chez Gaine's Marina

Gaine's Marina


Nous sommes à pied, Jean-Pierre vient nous chercher pour que l'on puisse récupérer notre voiture en remisage, après près de 10 mois, l'émotion est dans l'air

Notre petit-fils pas du tout certain....10 mois pour un enfant, c'est une éternité...

En manoeuvre pour la sortie de l'eau

Pas trop amoché pour un bateau qui revient du Sud...on a déjà vu pire...


 
Voici l'intérieur:
 





 

 
Prêt pour une nouvelle peinture antisalissure

P
On apprivoise notre beau Neil, notre petit-fils
 
Voilà on s'amuse bien chez les grands-parents....

Papa part en vacances, pas certain de le laisser partir....

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire